A celles et ceux :

  • Qui n'ont pas d'humour : Formatrêve n'a de cesse de vous prendre au sérieux...
  • Qui ne croient pas à la formation pour eux-mêmes : on apprend toute sa vie mais d'une autre manière et pour d'autres raisons...
  • Qui n'y croient pas plus pour la société : la formation prolonge l'enseignement, permet la filiation et le renouvellement des compétences, préserve les savoirs et savoir-faire. Une société qui ne se forme pas cesse de progresser...
  • Qui ne comptent ni échanger ni s'impliquer en formation et qui subissent ce moment : pas de formation réussie sans don de soi.
  • Qui attendent tout, trop de la formation : la formation ne résout rien, elle dénoue tout au plus...
  • Qui confondent "formation" et "réunion syndicale" : la formation n'est pas un "espace-temps" politique même si la politique de l'entreprise y est abordée...
  • Qui confondent "formation" et "psychothérapie" : la formation doit limiter et cadrer l'expression individuelle tout en se concentrant sur les compétences professionnelles...
  • Qui confondent "formation" et "enseignement" : pas question de réduire une formation, échange entre adultes expérimentés, à un cours magistral...
  • Qui confondent "formation", "conseil", "accompagnement" et "coaching" : la démarche, la méthode, l'objectif, la relation et le fonctionnement y sont différents et requièrent d'autres compétences...

Aux organisations de travail :

  • Qui ne nous prennent pas au sérieux : Formatrêve ne manque pas d'humour...
  • Qui sous-estiment la formation : elle impacte l'avenir des individus et des entreprises en termes de connaissances et de compétences... Formatrêve vous aide à repenser votre stratégie R.H.
  • En quête de formations standards et prêtes à l'emploi quel que soit le contexte : chaque formation est unique parce que chaque entreprise est singulière, chaque participant et chaque demande de formation...
  • Qui considèrent une prestation de formation comme un "produit" ou un même un "service aux entreprises" :  la formation est avant tout une relation et un acte construit de communication où seule la matière grise permet l'échange et l'enrichissement autour de savoirs, de savoir-faire et de savoir-être que le formateur spécialiste ou expert, encadre, approfondit, agrémente et évalue.
  • Qui occultent la formation, refusent d'en faire un investissement ou ne prennent pas le temps pour elle : vous cotisez pour elle et bénéficiez en retour de financements, profitez-en ! La dernière réforme de la Formation professionnelle compte sur vous pour assurer de manière plus autonome le renouvellement de vos compétences, allant de paire avec l'épanouissement de vos salariés...
  • Qui galvaudent la formation : elle n'est pas un "fourre-tout" de notions et de pratiques sans fondements ni cohérence théoriques... C'est un métier qui complexe qui s'apprend et requiert des diplômes. Un centre de formation ne se réduit ni à une "industrie humaine" ni à un centre de profit !
  • Qui préfèrent "mettre le prix" pour avoir de la qualité : en formation, on peut toujours s'adapter aux publics, aux structures, aux moyens... Former est une vocation, parfois un sacerdoce...
  • Qui attendent de la formation qu'elle règle toutes les problématiques humaines internes à l'entreprise : la formation n'est pas une série de formules incantatoires ni de solutions clé en main, encore moins un code de bonne conduite ; le formateur n'est pas Merlin l'Enchanteur ou Harry Poter !
  • Qui se déchargent de leurs responsabilités sur la formation : le formateur n'est pas plus le médecin que le bourreau de l'entreprise...