Vous avez dit "compétence" ?

 

Que signifie aujourd'hui "être compétent" ? Que répondre à la question : "Quelles sont vos compétences "? Les experts n'ont pas encore statué sur la définition de cette notion qui ne cesse d'évoluer dans une société où le travail est lui-même en mutation.
 
Voici quelques exemples de définition :
  • "Ensemble stabilisé de savoirs et de savoir-faire, de conduites-types, de procédures standard, de types de raisonnement que l'on peut mettre en oeuvre sans apprentissage nouveau." M. de Montmollin, 1984
  • "Une personne compétente (...) sait agir avec pertinence dans un contexte particulier, en choisissant et mobilisant un double équipement de ressources (connaissances, savoir-faire, qualités, culture, ressources émotionnelles) et ressources de réseau (banques de données, réseaux documentaires, réseaux d'expertises, etc.). Daniel Pemartin,1999
  • "Capacité combinatoire à mettre en oeuvre des savoirs et des savoir-faire dans la perspective de réaliser une performance." MEDEF, 1998
 
Plus simplement, vos compétences sont liées à l'ensemble de vos :
  • Savoirs : acquis théoriques répartis en années d'études initiales, connaissances personnelles et ensemble des formations continues.
  • Savoir-faire : acquis pratiques et d'expérience.
  • Savoir-être : acquis comportementaux, relationnels et communicationnels.
  • Savoir-évoluer : réponse au besoin de mobilité, d'adaptabilité, de créativité, d'ascension (responsabilité et encadrement).

Le bilan de compétences

  • Il permet à des travailleurs d'analyser leurs compétences professionnelles et personnelles, leurs aptitudes et leurs motivations afin de définir un projet professionnel et éventuellement de formation (CT art. L 6313-1).
  • Il ne peut être réalisé qu'avec le consentement du salarié.
  • Il doit être réalisé par un organisme figurant sur une liste arrêtée par l'OPACIF ou le FONGECIF*.
  • Il se déroule sur 3 phases : 
        - la phase préliminaire   
        - la phase d'investigation    
        - la phase de conclusion
  • Il a lieu principalement sous forme d'entretiens personnalisés.
  • Il fait l'objet d'un document de synthèse final, destiné au seul destinataire.
  • Conditions de réalisation :
    • A l'initiative du salarié dans le cadre d'un D.I.F.
    • A celle du salarié, dans le cadre du congé Bilan de compétences (convention tripartite salarié / FONGECIF ou OPACIF / organisme). 
    • A celle de l'employeur, dans le cadre du plan de formation (convention tripartite salarié / employeur / organisme ou quadripartite avec un OPCA). 
N.B. :
  • Tout salarié qui réalise en tout ou partie en dehors du temps de travail un bilan de compétences, est prioritaire pour la prise en charge par le FONGECIF.
  • Tout salarié âgé de 45 ans ou ayant moins de 20 ans d'ancienneté professionnelle, a droit à un bilan de compétences. 
    
*Nous sommes actuellement en demande d'accréditation dans la Région Poitou-Charentes.

Le congé Bilan de compétences

  • Pour en bénéficier, la personne doit justifier de 5 ans d'ancienneté (consécutifs ou non) en tant que salarié, dont 12 mois dans l'entreprise. 
  • Le délai de franchise entre 2 bilans de compétences est de 5 ans, sauf si le salarié a changé d'employeur. 
  • Le congé sera de 24 heures maximum, consécutives ou non.
  • Procédure à suivre :
    • Le salarié demande une autorisation d'absence 60 jours avant le début du bilan.  Il doit y indiquer l'organisme prestataire choisi, les dates et la durée.   
    • Dans les 30 jours à réception de la demande, l'employeur doit répondre à l'intéressé par écrit, avec justification en cas de report d'autorisation. Ce report ne peut excéder 6 mois.